BGM est structurellement conçu pour récupérer et gérer les métadonnées bibliographiques et d’autorité gratuites et libres de droit de la BnF sans perte d’informations ni de fonctionnalités.

Sa base en ligne permet d’accéder à l’ensemble ressources BnF, enrichies des données de la communauté BGM afin d’offrir un système bibliographique complet : catalogue et contrôle bibliographique (autorités, liens de collection éditoriale, liens de titres d’ensemble, etc.).

Totalement normalisés et associés aux identifiants uniformes de recherche ou URI, les fichiers bibliographiques et d’autorités de la base sont ouverts à l’intégration du monde des bibliothèques au  Web sémantique  (RDA / RDF).

L’intégration au système de métadonnées bibliographiques et d’autorité BnF de la base BGM est générée automatiquement par requêtes à partir des métadonnées bibliographiques  saisies dans les catalogues d’éditeurs, de libraires, ou de fournisseurs de notices (Zébris, Worldcat, Titelive, Electre, etc.).

Les catalogues BGM sont automatiquement reliés aux données numériques de data.bnf.fr, selon le modèle développé par l’expérimentation opencat  menée par la Bnf et la bibliothèque municipale de Fresnes avec le soutien du ministère de la culture. L’affichage des données est paramétrable et offre des solutions originales comme celui des interrelations RAMEAU  (Répertoire d'autorité-matière encyclopédique et alphabétique unifié) sous forme d’arbre heuristique.

GMIvent effectue les développements nécessaires afin d’intégrer automatiquement les mises à jour des autorités BnF. Les points d’accès et les liens normalisés de votre catalogue fournis par GMIvent facilitent l’intégration  aux catalogues collectifs, au développement partagé des collections et à l’association raisonnée de ressources WEB.

Le processus d’écrasement des notices provisoires BGM préserve les enrichissements de contenu issus de notices de commande (résumés, quatrième de couverture, sommaire, etc.). Le processus d'intégration de notice perment d’agglomérer des modes d’interrogation supplémentaires comme les tags de recherche de Ricochet) (Institut suisse Jeunesse et Médias), sans compromettre la standardisation du catalogue et le contrôle d’accès réalisé par importation systématique des métadonnées bibliographiques et d’autorité de la BnF.

Les enrichissements de contenus créés par les bibliothèques tels  que thèmes ou sujet de romans, mentions d’âge pour la lecture jeunesse, etc.) peuvent être développés et partagés par la communauté BGM. BGM propose et recommande des modes de création de ces enrichissements compatibles avec les standards bibliographique (par exemple le lien avec un genre littéraire ou un sujet RAMEAU via un identifiant ARK (Archival Resource Key)

Toutes ces métadonnées sont intégralement conservées dans la base BGM et paramétrables selon les choix d’affichage de chaque bibliothèque. Il est par exemple possible de prévoir un affichage particulier pour la jeunesse, un autre pour le catalogue général et un autre pour le fonds patrimonial, etc.

GMInvent suit au plus près les évolutions de la configuration de la Bibliographie nationale française, en l’état la feuille de route pour la transition bibliographique de la BnF concernant :

  • La FRBRisation de leurs catalogues respectifs par des traitements automatiques et l’exploitation des technologies et standards du web sémantique ;
  • L’adoption de nouvelles règles de catalogage dérivées de RDA, RDA-FR (Transposition française de RDA), qui pourraient préfigurer un profil français de RDA. Ces nouvelles règles s’appliquent progressivement depuis 2015 ;
  • La mise en œuvre d’un programme national dédié à la Transition bibliographique dont la vocation est d’accompagner tous les acteurs professionnels français dans les changements induits par ces évolutions normatives et techniques majeures.

BGM à la journée d'étude organisée par la BnF  « Quels usages innovants des métadonnées des bibliothèques ? », le 09 novembre 2016. Voir le compte rendu de l'atelier GMInvent.

Les titres de périodiques sont gérés par la notice ISSN (Ce qui vaut aussi pour les collections de périodiques patrimoniaux numérisés auxquels la BnF attribue des ISSN).

BGM relie à la notice ISSN :

  • À la notice d’exemplaire (ou Item FRBR) est générée automatiquement par le module de gestion des abonnements et du processus de réception (scan ou saisie manuelle du code barre de l’EAN voire de l’ISSN).
  • À la  notice bibliographique propre à chaque numéro de la publication et aux notices  bibliographiques de dépouillement crées ou importées par la bibliothèque (les notices de numéro et de dépouillement IndexPresse, partenaire de BGM sont fonctionnellement intégrées au catalogue et assurent automatiquement la numérotation des numéros réguliers et hors-série).

Ces notices et sous-notices sont chaînées aux autorités par les identifiants BnF. Le catalogue affiche les numéros des publications périodiques  dans  l’ordre chronologique de leur parution en affichant l’état ces collections (manquants). Le catalogue permet une recherche par date et par numéro.

BGM permet l’intégration au catalogue et au fonds de votre bibliothèque des titres de votre choix des périodiques numérisés de la BnF

BGM permet l’intégration  des livres numériques accessibles dans le cadre du PNB (Projet de Prêt Numérique en Bibliothèque). L’offre documentaire numérique choisie par la bibliothèque peut être structurellement fédérée aux bases bibliographiques afin de l’intégrer à l’ensemble de la politique documentaire et à ses outils de programmation et d’évaluation

Grâce au recours aux métadonnées bibliographiques et d’autorité libre et gratuites de la BnF, BGM évite aux bibliothèques de cataloguer des ressources contenues la Bibliographie nationale française, laquelle décrit tous les documents édités ou diffusés en France et reçus par la BnF au titre du dépôt légal (saisie ou reprise de notices et contrôle bibliographique par les autorités, publications en série et titres de série).

Les fonctions de catalogage BGM permettent de définir des grilles de saisie des documents originaux (fonds patrimoniaux, documents locaux, littérature grise, etc.) en INTERMARC, UNIMARC ou en langage naturel, et de procéder à des enrichissements de contenus sur des bases pérennes en application des normes française et des ontologies du modèle FRBR.